Ecorizon

Ecorizon

Lancé en 2007, Ecorizon® est un programme de R&D ambitieux et volontariste, dédié à la réduction de l’empreinte environnementale des navires construits par Chantiers de l’Atlantique tout en assurant leur rentabilité économique.

Ce programme  a représenté une part importante des efforts R&D de l’entreprise depuis lors et a permis de proposer à ses clients des solutions leur permettant d’améliorer significativement l’efficience énergétique et environnementale de leurs navires, tout en anticipant et dépassant toutes les exigences réglementaires successives. Elles ont ainsi contribué activement aux succès commerciaux de Chantiers de l’Atlantique et de ses clients ces dernières années.

Ce programme se décline en 5 axes principaux qui couvrent tous les aspects permettant d’améliorer l’efficience énergétique et de réduire l’empreinte environnementale des produits de Chantiers de l’Atlantique :

 

Efficience énergétique

Dans ce domaine, le programme Ecorizon® est basé sur le développement d’une approche globale, systématique et structurée de réduction de la consommation énergétique à bord des navires.

En parallèle, ce programme a généré le développement de solutions technologiques innovantes et pour la plupart brevetées, sur la production d’énergie, la réduction de la consommation  comme la relance de la propulsion hybride voile/électrique.

Dans ce dernier cas, une étape importante a été franchie en 2018 avec la présentation au salon  Seatrade Cruise Global 2018 (salon international de la croisière) du concept de paquebot à voiles Silenseas® associé à la solution innovante de voile SOLID SAIL développée par Chantiers de l’Atlantique. Cette nouvelle solution peut offrir sur un paquebot une réduction substantielle de la consommation (de l’ordre de 50 %) et a suscité beaucoup d’intérêt auprès des armateurs.

 Figure 1 : concept paquebot à voiles Silenseas®

L’amélioration de l’efficience énergétique induit par ailleurs directement une réduction des émissions de CO2, facteur principal du réchauffement climatique et objet d’une évolution réglementaire applicable aux navires de croisière à partir de 2019/2020.  L’anticipation par Chantiers de l’Atlantique de cette évolution réglementaire par le programme Ecorizon® a permis  d’atteindre voire même de dépasser ces exigences, en obtenant des résultats remarquables sur ses derniers navires livrés, résultats par ailleurs récompensés par des prix dédiés à la performance environnementale et énergétique.

Par ailleurs, l’OMI a annoncé en 2018 de nouveaux objectifs pour la réduction des émissions des gaz à effet de serre. Pour atteindre ces nouveaux objectifs réglementaires, Chantiers de l’Atlantique a lancé un nouveau programme de R&D axé principalement sur l’utilisation de nouveaux combustibles  et de nouveaux systèmes de production d’énergie, comme par exemple les piles à combustible. Ces travaux préparent les nouvelles générations de navire pour les décennies à venir.

 

Emissions dans l’air

l’OMI réglemente également les émissions dans l’air de polluants tels que les SOx (oxydes de soufre) ou les NOx (oxyde d’azote) tant au niveau global que national ou local.

Les particules, quant à elles, ne sont pas encore directement couvertes par la réglementation maritime mais une forte pression pousse à la réduction de ces émissions.

 

Chantiers de l’Atlantique, dans le cadre du programme Ecorizon®, mène une série d’actions pour réduire ces 3 types de polluants, qui se sont concrétisées par :

            l’installation de systèmes de traitement de gaz d’échappements (scrubber pour traiter les SOx, et Selective Catalytic Reducer – SCR pour traiter les NOx) sur tous les navires neufs récemment livrés et en retrofit, ce qui représente à fin 2018 plus de 50 scrubbers et une dizaine de SCR installés,

            l’utilisation du GNL (Gaz Naturel Liquéfié) en remplacement du fuel lourd (HFO) qui permet de réduire bien au-delà des contraintes réglementaires actuelles ces 3 polluants avec la première commande en 2017 de 4 navires World Class pour l’armateur MSC,

            des développements dans le cadre de la R&D de solutions pour le traitement spécifique des particules pour des navires fonctionnant au fuel.

 

Emissions dans l’eau

Comme les émissions dans l’air, les émissions dans l’eau sont soumises à des réglementations de plus en plus draconiennes auxquelles s’ajoutent des restrictions locales qui couvrent le traitement des eaux usées produites à bord, le traitement des eaux de ballast et les systèmes de peinture anti-fouling.

Chantiers de l’Atlantique via son programme R&D Ecorizon® a anticipé ces évolutions et a développé des solutions innovantes, qui sont aujourd’hui implantées sur ses navires, comme :

            des systèmes de traitement anti-fouling sans biocide,

            la réduction drastique de l’empreinte environnementale  du cycle de l’eau, depuis la génération de l’eau douce jusqu’à son traitement, via l’installation de systèmes optimisés pour la production de l’eau douce, la réduction de la consommation d’eau, la réutilisation des condensats du système de ventilation, et le traitement des eaux de ballast.

 

Le traitement des déchets

Les solutions développées par  Chantiers de l’Atlantique, à travers son programme Ecorizon®, permettent:

            d’augmenter la proportion des déchets recyclés,

            de transformer les déchets en énergie,

            de générer moins d’émissions dans l’air et de rejets à la mer,

            de proposer des équipements plus compacts et des améliorations opérationnelles.

 

Elles visent ainsi à offrir des alternatives plus respectueuses de l’environnement et plus efficaces énergétiquement que les solutions standards actuelles comme l’incinération.

 

L’éco-conception

Pour assurer une cohérence d’ensemble entre toutes ces actions, Chantiers de l’Atlantique s’appuie sur une démarche globale de cycle de vie développée dans le cadre du programme Ecorizon®. Un outil spécifique au domaine maritime d’évaluation de l’empreinte environnementale globale a été développé et est utilisé pour orienter la conception des navires depuis plusieurs années.