Déjà 1GW transmis par nos sous-stations

Déjà 1GW transmis par nos sous-stations

Les sous-stations construites par Atlantique Offshore Energy transmettent désormais 1 Gigawatt d’électricité produite par des éoliennes offshores européennes

Avec l’achèvement récent  de l’installation du champ éolien en mer Arkona pour les clients E.ON, Equinor and 50Hz, les trois sous-stations électriques conçues   par Atlantique Offshore  Energy (la business unit dédiée aux énergies marines de Chantiers de l’Atlantique) sont maintenant en en mesure de relayer 1000 MW d’électricité décarbonée produite par 150 éoliennes offshore, soit l’équivalent de la consommation d’un million de foyers.

« Nous sommes fiers d’être des acteurs de premier plan de la transition énergétique européenne », déclare Frédéric Grizaud, directeur d’Atlantique Offshore Energy. « Nous souhaitons maintenant jouer un rôle important en France et continuer nos efforts à l’export, où nous avons déjà enregistré  un volume de commandes représentant plus de 200 millions d’euros ».

Outre la sous-station construite pour le champ éolien Arkona installé en Mer Baltique (Allemagne), Atlantique Offshore Energy a réalisé les études, la construction et l’installation de la sous-station des parcs offshore de  Westermost Rough pour Dong Energy (2014) et de Rentel (2018), toutes deux en Mer du Nord (Grande Bretagne et Belgique).

Les sous-stations électriques  sont des éléments-clés pour l’exploitation des parcs éoliens en mer. Ces structures, d’une masse  dépassant souvent les 2000 tonnes,  permettent de transformer l’électricité produite par les  éoliennes pour la transférer parfois sur une distance d’une centaine de kilomètres vers la terre. Elles servent également de relais pour le pilotage à distance du parc. Entièrement automatisées, elles sont conçues pour résister à un environnement maritime extrême et  permettre une maintenance la plus aisée possible.

Philippe Kasse
+33 (0) 2 51 10 90 37
philippe.kasse@chantiers-atlantique.com